Les savoir-faire de Culturespaces

La gestion globale de monuments, musées et centres d'art

L’activité historique de Culturespaces est la gestion globale d’établissements culturels. Afin de maîtriser l’expérience vécue par le visiteur, Culturespaces gère directement, avec son propre personnel, tous les services que les établissements offrent aux visiteurs : accueil, billetterie, programmation culturelle, librairie-boutique, salon de thé, restaurant, entretien des jardins…

Cette gestion s’effectue en réseau avec une mutualisation des services spécialisés au siège. Elle est adaptée à des lieux aussi différents que :
- des musées et centre d’art, comme le Musée Jacquemart-André, le Musée Maillol, l’Hôtel de Caumont, la Cité de l’Automobile.
- des monuments historiques prestigieux, comme les Arènes de Nîmes, le Théâtre Antique d’Orange, le Château des Baux-de-Provence.
- des jardins remarquables et des collections, comme ceux de la Villa Ephrussi de Rothschild.
- des centres d’art numériques, comme les Carrières de Lumières ou l’Atelier des Lumières.

La production et la réalisation d'expositions temporaires

Au sein de Culturespaces, le service Expositions réunit une dizaine de professionnels qui conçoivent et produisent chaque année a minima six expositions temporaires de haut niveau ainsi que des projets artistiques de qualité. Il s’appuie sur un réseau international et national de spécialistes, composé d’historiens de l’art et de conservateurs de grandes institutions muséales, qui contribue à l’excellence artistique, culturelle et scientifique des projets. Culturespaces produit aussi deux expositions numériques immersives par an.

La création d'établissements culturels

Culturespaces est à l’initiative de nombreux projets culturels. Elle a développé en son sein des équipes capables de créer ex nihilo et d’assurer la maîtrise d’ouvrage complète de nouveaux centres culturels :
- des centres d’art multidisciplinaires, comme l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence, qui avec sa programmation d’expositions temporaires a accueilli plus de 300 000 visiteurs dès sa deuxième année d’ouverture.
- des centres d’art numériques comme les Carrières de Lumières aux Baux-de-Provence, qui avec leurs expositions numériques accueillent chaque année plus de 500 000 visiteurs, ou l’Atelier des Lumières à Paris, qui ouvrira ses portes au printemps 2018.

Ces nouveaux centres culturels contribuent directement à la transmission de notre culture au public le plus large et au développement touristique et culturel des territoires.